E comme Equipement de la Maison

Des équipements adaptés pour le confort et la sécurité

L’essor du secteur des services à la personne, le vieillissement de la population, le souhait de rester chez soi le plus longtemps possible dans les meilleures conditions ont favorisé le développement d’équipements pour la maison, pratiques, utiles, qui améliorent le confort, apportent de la sécurité, évitent les accidents domestiques !

Aujourd’hui il existe différentes gammes, variées et adaptées de matériel, d’équipements, d’aides, pour compenser les défaillances ou les handicaps rencontrés dans la vie de tous les jours. Beaucoup d’innovations et de nouveautés pour :
• Communiquer
• Se déplacer
• Faire sa toilette
• Contrôler à distance
• Bien se nourrir

On ne parle pas ici de lunettes, de cannes, ou d’aides auditives qui relèvent de dispositifs médicaux mais plutôt d’équipements pour se faciliter la vie !
Ainsi les monte-escaliers, les douches à l’italienne équipées d’un siège mural, les détecteurs de mouvement pour allumer un couloir, des barres d’appui aux toilettes, dans les escaliers, etc. Des aménagements plus ou moins coûteux qui peuvent être pris en charge en partie ou en totalité sous conditions.

L’ANAH (Agence nationale de l’habitat) est un précieux interlocuteur. Elle encourage la réalisation de travaux d’amélioration des logements privés. Elle accorde des aides financières aux propriétaires occupants, ayant des revenus modestes.
Pour vous aider à monter le dossier, vous pouvez demander à être accompagné par un prestataire (quels travaux, quelles entreprises, quel devis, etc…). Le dossier comporte une partie administrative et une partie technique.
Les collectivités territoriales et les caisses de retraite proposent également des aides. Les contacter pour avoir plus d’informations.
Certains travaux d’aménagement peuvent être pris en charge dans le cadre de :
• l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) attribuée et versée par le conseil départemental,
• la PCH (prestation de compensation du handicap) attribuée par la MDPH et versée par le conseil départemental (cf. Assistance aux Personnes Handicapées).

Enfin des aides fiscales existent pour l’installation d’équipement pour les personnes âgées et(ou) handicapées.
Les innovations les plus remarquées sont celles liées à la domotique et à l’ergonomie. La domotique permet de centraliser la gestion des différents systèmes de la maison : régler ou programmer le chauffage à distance, activer l’ouverture et la fermeture de volets sur un interrupteur, allumer ou éteindre la lumière grâce à un détecteur, ouvrir la porte de garage avec une télécommande… des gestes devenus difficiles à faire manuellement ! La démocratisation de la domotique tend à faire baisser les prix avec des équipements fiables, fonctionnels et abordables.
L’ergonomie vise à faciliter la vie quotidienne. Après l’aménagement de la salle de bains, c’est aussi la hauteur des meubles de cuisine, des téléphones avec des grandes touches pour numéroter facilement.
Mais tous ces équipements pour le maintien à domicile n’ont d’intérêt qu’en complément de la préservation d’un lien social avec des proches ou une assistance, qui reste crucial pour continuer à bien vivre chez soi.

La loi de décembre 2015 relative à « l’adaptation de la société au vieillissement ». La loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement prévoit de faciliter l’accès aux aides techniques et aux nouvelles technologies pour améliorer la vie à domicile des personnes âgées. Des aides financières pourront dorénavant être apportées par le département (ou une institution telle qu’une caisse de retraite à laquelle il aura délégué cette mission) dans le cadre d’une nouvelle instance départementale, la conférence des financeurs.